Normand Ménard. Sauvage dans tous ses états. Magazin’Art 2016.

13_Ombre_huile_2000

Normand Ménard, sauvage dans tous ses états

S’il est un peintre incontournable associé au village de Val-David, c’est bien Normand Ménard qui y réside depuis 35 ans. Que l’on visite les résidents ou les collectionneurs locaux, les bureaux de la municipalité ou les lieux publics, on est quasiment assuré de tomber sur un Ménard. Sa carrière est prolifique et sa production a été constante au fil des ans.

10_GuerreEtAmour_acrylique_2014

Guerre et amour. Acrylique.

Sauvage, notre homme l’est un peu, autant par sa façon d’envisager le processus créatif que par les gènes légués par son arrière-grand-mère. À sa façon, cet être inspiré a toujours accompli ce qu’il lui plaisait au niveau artistique en laissant peu de place à un ouvrage commercial. C’est l’une des raisons qui, alliée avec son talent, ont fait de lui un des peintres et sculpteurs réputés de Val-David. Normand a une belle griffe, c’est indéniable, et l’on aime son œuvre picturale riche, ingénieuse, narrative et colorée. Ses séries d’anges tatoués réalisés bien avant l’heure de la mode des tatous, ses tableaux-objets en relief qui nous invitent à vivre une histoire lorsqu’on les regarde, ses totems uniques et majestueux, dressés aux quatre coins du ciel, tout cela révèle une force de création tranquille et assurée, une magnificence qui nous révèle qu’il existe sans doute quelque chose de sacré dans l’art.

Jeune, notre sujet apprit à dessiner en même temps qu’il apprit à écrire. À ses yeux, le fait de passer sept heures par jour à écouter un professeur faisait partie de l’une des nombreuses aberrations de la vie. Il lui fallait partir dans son univers, prédestiné qu’il était à faire le lien, grâce à son habilité, entre les forces créatives de l’univers et le monde terrestre. À l’école, les vendredis étaient réservés pour les arts plastiques. Malade ou pas, il y allait avec enthousiasme, ce qui n’était pas nécessairement le cas des autres journées de la semaine. Il continua ses études dans ce même domaine au niveau du cegep et fréquenta l’université durant une année. Fait à noter, parallèlement, dans sa jeunesse, il mena une carrière de gymnaste de haut niveau, se classant même dans les premières séries de sélection pour les jeux olympiques de 1976.

Ménard fut l’un des pionniers de l’art événementiel à Val-David, durant les années ’80. Il organisait des manifestations culturelles avec des peintres, des sculpteurs et des artistes variés, principalement les peintures en direct. Notre coloriste peint en techniques mixtes mais privilégie l’huile et l’acrylique. Versatile, il a utilisé durant sa carrière plusieurs autres matériaux pour la réalisation de toiles en relief et d’œuvres recyclées.  Il travaille surtout des grands formats.

Notre artiste marie un dessin de qualité à des scènes abstraites formant un tout surréaliste. Bien que Normand soit d’accord avec cette définition il ajoute que chaque pièce est également narrative.

13_Ombre_huile_2000

Ombre, huile. Normand Ménard.

Pour avoir entendu Normand parler de sa peinture narrative et pour avoir suivi le raisonnement intellectuel qu’il fait avant de finaliser une composition, l’auteur de ces lignes est en droit d’affirmer que chaque création nécessite énormément de patience et une forte dose d’activité cérébrale ainsi qu’une grande connaissance du dessin. En effet, le cheminement intellectuel qu’il fait avant de créer une œuvre est fascinant. Il peut, par exemple, s’inspirer d’une photographie qui montre une scène d’automne et n’en conserver que le jeu de lumières. Il transformera toutes les surfaces à peindre en personnages, en hiéroglyphes, en représentations diverses n’ayant plus rien à voir avec la photo originale, sauf le fait que l’on sait qu’il s’agit d’une scène d’automne. Il s’inspirera des maîtres de la Renaissance, de photos, de croquis et recomposera minutieusement ce qu’il voit mentalement. Il me confiera qu’une image gravée dans sa tête devient obsessionnelle jusqu’à la genèse du tableau.

La touche personnelle et le savoir-faire de Normand en font le favori de plusieurs collectionneurs qui croient en lui tout en prévoyant un investissement à long terme. La signature d’un Ménard se lit avant qu’on ne la retrouve peinte ou gravée sur l’œuvre, ce qui est l’une des marques des véritables professionnels.

18_Sauvage2_acrylique_2014

Sauvage, Acrylique. N. Ménard.

Normand tiendra une exposition en solo du 2 au 26 février 2017 à la Place des Citoyens de Ste-Adèle. L’occasion en vaudra la peine. Les murs appellent déjà les Ménard. J’y serai, et vous ?

« Comme un marcheur des grands chemins, je capture les images, j’absorbe les regards, les situations, les objets qui chatouillent les racines de mes entrailles. Et je les transforme comme l’alchimiste qui défie le temps. » citation de Normand Ménard.

http://www.normandmenard.com/