Romans graphiques qualité incroyable / biblio Ste-Agathe

Depuis les rénos de la bibliothèque de Ste-Agathe, tout a changé. C’est fou comme la luminosité de ce nouvel espace le rend plus convivial par rapport à l’ancienne biblio qui avait peu de fenestration. Bref, j’y ai fait plein de belles découvertes et les employés.es sont sympathiques. J’ai découvert l’autrice de BD Florence Cestac. Je ne saurai trop conseiller de lire cette autrice…longtemps que je n’avais eu le sourire en coin tout au long d’une lecture d’un album de BD. Elle est carrément tordante.
Et puis une autre super découverte, le japonais Yaro Abe…ahahah…ce qu’il est amusant comme auteur.

D’une délicatesse infinie, ses histoires racontent des aventures tellement ordinaires qu’elles sont vraiment touchantes. C’est l’inverse des explosions de muscles des super héros américains. Il a une incroyable mémoire de son enfance. Des choses d’une grande insignifiance qui l’ont profondément marquées et qu’il raconte d’une façon qui nous envoute. Quelle découverte que ses livres « La cantine de minuit » et « Maladroit de naissance ». Quel plaisir que j’ai eu à dévorer ces BD qui se lisent en commençant par la dernière page, à l’envers de ce que l’on est habitué de faire.

Quant au livre « La célibataire » d’India Desjardins, dessiné par Magalie Fournier, mis à part les scénarios de la fille dont la vie ne tourne qu’autour des gars, j’ai quand même apprécié. Les illustrations de Fournier sont superbes et le récit est ancré dans notre époque…Ça fait aussi du bien de voir beaucoup d’autrices de BD qui publient de nos jours alors qu’avant, c’était surtout un monde de gars avec le psyché qui venait avec.

Et un autre roman graphique qui m’a enchanté, c’est « L’arabe du futur » de Riad Satouff…oulalala…vous voulez un cours d’histoire sur le type de relation qui peut se produire lorsqu’une française épouse un musulman, alors pas besoin de suivre un cours universitaire et lisez plutôt ce livre. Pouf…entre les séjours en Syrie et ceux en France de ses parents qui ne s’entendent pas du tout sur les valeurs à inculquer aux enfants, le petit Riad vit des aventures qu’il nous livre avec brio. Pas étonnant que ce livre soit un succès mondial traduit en une quinzaine de langues, il est tellement bien dessiné et raconté. J’ai adoré!

J’ai aussi lu  ‘Alyss » en roman graphique de Patrick Sénécal et Jeik Dion…J’avais beaucoup d’attente, car on m’avait souvent parlé de Sénécal comme d’un grand auteur…mais j’ai trouvé cette BD nulle, macho et vraiment poche. Elle ne correspond pas à mes goûts.

Ah…j’oubliais l’autrice Catel avec ses biographies illustrées de magnifique façon… »Joséphine Baker » et « Le roman des Goscinny » raconté par la fille du grand auteur…fascinantes ces découvertes cette semaine. Si vous aimez les livres, le réseau des biblios des Laurentides offre une superbe éventail de choix. Bonne lecture!

CatelBaker

Pin It on Pinterest

Retour haut de page