Réaliser des caricatures d’après photos .

dessinFinal

Au printemps, je reçois toujours de nombreuses commandes de caricatures et plusieurs d’entre elles doivent se réaliser à l’aide de photographies. Lorsqu’il faut travailler d’après des photos des clients, c’est toujours infiniment plus complexe.

En effet, lorsque l’on dessine une personnalité publique, un politicien ou une vedette, nous avons accès à de nombreuses photos ainsi qu’à des vidéos sur la toile ou dans les médias traditionnels. Il en va de même lorsque l’on fait une caricature pour des agences de publicité. Ces dernières fourniront des dizaines d’excellentes photos du sujet car elles ont l’habitude d’accomplir des projets avec des illustrateurs et illustratrices.

Illustration finale

Illustration finale

Il en va tout autrement lorsque vient le temps de réaliser une photo pour un client qui voudrait avoir des caricatures de ses amis. Dans 98% des cas, les photos sont inadéquates. Elles sont prises selon des angles difficiles, les expressions sont bizarres, la tête des personnages est trop petite, le personnage a modifié sa coupe de cheveux ou la couleur de sa teinture depuis que la photo a été prise, l’éclairage est pourri, etc. De plus, les photos sont généralement prises d’assez loin, alors on ne voit pas la couleur des iris et les détails essentiels pour obtenir la ressemblance. Parfois, à l’inverse, lorsque nous besognons pour de grosses compagnies, nous avons d’excellentes photos corporatives, mais les personnages prennent des poses tellement rigides que cela ne les caractérise pas. Enfin, bref, faire la caricature d’après photo est une tâche ardue, car le dossier iconographique est souvent inadéquat aux yeux de l’artiste.

Première tentative

Première tentative

Personnellement, je demande toujours au client le plus de photos qu’il lui est possible de me faire parvenir. Ceci me permet de me faire une idée plus précise des personnages à dessiner. Voici, ci-dessous, une caricature d’un groupe de personnages. J’avais plusieurs photos de certains d’entre eux, mais, par contre, je n’en avais qu’une ou deux de certains autres. J’ai surtout travaillé la ressemblance du personnage principal pour lequel j’avais suffisamment d’information visuelle.

Esquisse pour caricature finale

Esquisse pour caricature finale