SCULPTURES
Sculpter est un travail exigeant qui demande une bonne dose de patience. Cependant, l’artiste est récompensé quand le travail est terminé car les bas-reliefs et les pièces tridimensionnelles ont quelque chose d’unique à nous montrer. C’est peut-être par les jeux d’ombres et de lumière que ces pièces rayonnent autant, ou plus simplement parce que l’on peut apprécier le talent du créateur. J’ai principalement sculpté dans du tilleul, un bois mou qui se prête bien dans le tilleul, mais j’ai aussi travaillé le polyuréthane, plus adapté pour les enseignes. J’aimerais un jour travailler la pierre, car plus les années passent et plus je vois ce que je pourrais en tirer.

ENSEIGNES
Occasionnellement, on me demande si je fais des enseignes. En autant qu’elles soient sculptées et que je puisse y mettre ma touche de fantaisie, je réponds oui. J’y ajoute souvent les feuilles d’or pour mettre en évidence le lettrage. Bien que leur métier n’existe plus, j’ai beaucoup d’admiration pour ces anciens lettreurs qui peignaient les enseignes à la mitaine. Leur dextérité avec les pinceaux étaient unique. Ils avaient des techniques calligraphiques, comme celle de rouler le pinceau entre leurs doigts, qui sont perdues aujourd’hui. Les lettreurs manuels de cette époque étaient de bons artistes car ils savaient balancer les espaces positifs et négatifs des lettres et, même si ça n’a l’air de rien, c’était tout un art.